Histoire du téléphone en France

La France s’est équipée du téléphone à partir des années 1880. Malgré un prix élevé des communications, la France fut l’un des premiers pays à s’être équipé du téléphone. A cette époque, les installations restaient peu nombreuses et le réseau fonctionnait mal. Seul un Français sur sept dispose du téléphone chez lui jusqu’au milieu des années 1970. La France s’équipe massivement de téléphones lorsque Valéry Giscard d’Estaing devint président en 1974.

Le téléphone en France avant 1900 

Dès 1879, le téléphone est exploité commercialement en France. Le 26 juin 1878, trois concessions ont eu l’accord du Ministère des Postes et Télégraphes pour l’exploitation commerciale du téléphone. En 1879, les trois concessionnaires fusionnent afin de constituer la Société Générale des Téléphones. Le téléphone fait ses premiers essais en France en mars 1880 et les abonnés sont reliés au réseau dès 1881. C’est en 1883 que l’Etat a ouvert son réseau téléphonique, à Reims dans la Marne. L’année suivante, les premières  lignes inter-urbaines sont installées en France. En 1890, la France enregistre alors 10.000 abonnés au téléphone.

L’évolution du téléphone en France entre 1900 et 1950 :

En 1908, la France avait 182 000 abonnés au téléphone, contre 838 000 en Allemagne et 574 000 en Grande-Bretagne. A cette époque, les Français considéraient le téléphone comme un gadget pour personne fortunée. En 1913, le  premier central téléphonique automatique français a été mis en service à Nice. Avec la mise en chantier du premier commutateur téléphonique de type Strowger à Nice, le téléphone automatique débute en France. Toutefois, ces débuts sont timides et il faut attendre 1926 que soit décidée l’automatisation de Paris et de la première couronne. Depuis 1901 et jusqu’à 1914, on a distingué deux sortes d’abonnements existant : le forfait à conversations illimitées et les abonnements à conversation taxées et téléphones fournis par l’administration. En 1928, on a mis en place le premier central téléphonique automatique à Paris.

L’évolution du téléphone en France entre 1950 à à nos jours 

Le téléphone devient entièrement automatique en France le 15 décembre 1979. Le 25 octobre 1985, le Ministre des Postes et Télécommunications, Louis Mexandeau, a lancé la numérotation téléphonique française à huit chiffres, au central téléphonique « Murat » à Paris. En 1990, le Ministère des PTT a créé deux exploitants publics, à savoir : La Poste et France Télécom. C’est François Fillon qui a lancé la numérotation téléphonique française actuelle à dix chiffres au central téléphonique « Murat » à Paris, le 18 octobre 1996. Ce numéro à 10 chiffres permet d’accueillir mathématiquement cinq fois plus d’abonnés. Avec l’ouverture au public du « 7 » de Cegetel, le monopole de France Télécom a pris fin. Pour obtenir l’opérateur par défaut, on utilise « 0 ». Par la suite, d’autres indicatifs ont fait leur apparition tels que les 06 pour les téléphones portables ; le 07 leur est aussi réservé ; le 08 pour les services à tarification spéciale et le 09 pour la téléphonie non géographique. En 1986, la première génération de réseau téléphonique mobile voit le jour. Depuis 2000, les opérateurs mobiles lancent leur réseau 3G. La 4ème génération du réseau téléphonique mobile a été lancée en 2012.
Des conseillers disponibles 24H/24 et 7J/7

Votre service de renseignements téléphoniques
Appelez le
118001

Disponibilité: <10 secondes

Etat du service: OUVERT